Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Ostéopathe pour Nourrisson

L’arrivé d’un nourrisson est une source de changements. Pour nouveau-né, qu’elle soit réalisé de manière naturelle ou médicalisé, c’est le premier traumatisme dans sa vie. Celui-ci vas engendrer des tensions au début du passage jusqu’à l’arrivé dans un nouvel environnement, sans oublié la position qu’ils peuvent avoir lors des derniers moments in-utero. Cela exercera des contraintes sur une ou différentes partie de leur corps.

L’ostéopathie à la naissance va permettre de rééquilibrer les tensions et restrictions de mobilité accumuler lors de la grossesse et de l’accouchement, afin de lui offrir le meilleur développement psychomoteur possible.

La naissance d’un nourrisson

C’est un processus physiologique normal dans la vie d’un nourrisson, il ne faut donc pas la catégoriser automatiquement comme une source de problème.
La préservation de la mobilité et physiologie des structures, dans la majorité des cas, entraine une naissance dite normale c’est à dire qu’il n’y a pas de gros traumatismes pour ni l’enfant, ni pour la mère.


Le crâne est très souple et malléable à cette période car il suit le développement de cerveau, permettant une bonne souplesse au moment de l’accouchement. Entrainant donc un chevauchement et déplacement des os du crâne au moment de la sortie du nourrisson.
L’accouchement peut perturber le développement des structures crânienne et en altérer le bon fonctionnement. La durée du travail aura une influcence, ainsi que l’utilisation de certaines techniques (exemple: l’appui sur l’abdomen pour induire la descente du bébé) mais aussi l’utilisation d’outils vont créer des contraintes sur le crâne du bébé.

Lors d’un accouchement avec césarienne, l’enfant ne subit pas les même contraintes car il ne sera pas en contact avec les os pelviens de la mère et ne sera pas modelé par les pression utérines.

Le corps du bébé va s’adapter au différents changement de la vie extra-utérine. Lors de la grossesse, les neuf mois on permis au foetus de se développé en étant confiné et protégé dans le ventre de sa mère. La naissance lui permet d’avoir la liberté de bouger, cependant les tensions tissulaires accumulé pendant la grossesse et/ou l’accouchement peuvent restreindre ses mouvements.

C’est alors que l’ostéopathie va aider à rétablir l’équilibre tissulaires et permettra au nourrisson d’avoir le meilleur développement psychomoteur possible sans contraintes mécaniques. Cela permet ainsi au bébé de retrouver sa mobilité et d’utiliser tout le potentiel de sa mobilité.

nourrisson ostéopathe

Pourquoi emmener son bébé voir un ostéopathe ?

Indications en fonction des circonstances de l’accouchement

Il sera utile de consulter votre ostéopathe si :
– travail trop long (plus de 8h)
– trop court (moins de 2h)
utilisation d’outils (forceps, ventouse ou spatules)
– expression abdominale
– césarienne

D’autres cas peuvent nécessiter la prise en charge ostéopathique, car ils sont souvent sources de tension importantes pouvant altérer la croissance du bébé :
– grossesse géméllaire
dystocie des épaules
– présentation par le siège, la face ou le front
– prématurité
– cordon ombilicale autour du cou
– souffrance foetale

Indications en fonction de l’évolution du bébé

Une consultation d’ostéopathie pourra être envisager si le bébé souffre de troubles du sommeil, de troubles du comportement (pleurs fréquents, nervosité, agitation, hyperactivité, etc…), d’hypertonicité ou d’apathie, s’il se cambre en arrière quand il est dans les bras ou lors de la tété, s’il a du mal à rester sur le dos.

Si votre nourrisson présente des troubles digestifs (coliques, constipation, diarrhée, reflux, régurgitations, vomissement, difficultés à s’alimenter) ou de troubles ORL à répétition (otites, rhinites, bronchites, respiration bruyante ou ronflements), l’ostéopathe pourra améliorer ces symptômes et soulager votre bébé.

La consultation pourra également déceler et traiter les signes d’un torticolis congénital, de scoliose ou d’asymétrie du crâne (plagiocéphalie).

Quand emmener votre nourrisson chez un ostéopathe ?

Il n’y a pas d’âge minimum pour une consultation d’ostéopathe pédiatrique, l’idéal est d’amener son bébé suivant le premier mois de l’accouchement qu’il présente ou non des troubles fonctionnels. Dans certaines cliniques, vous pouvez trouvez des ostéopathes présent dans le service de maternité après votre accouchement.

Lors de la consultation, votre ostéopathe établira un bilan préventif complet lui permettant de déceler des éventuelles restrictions de mobilité ou de tensions tissulaires susceptible d’altérer le bon fonctionnement du développement psychomoteur de l’enfant.

Un suivi régulier de votre nourrisson est conseillé, à chaque étape importante de son développement (maintien de la position assise, quatre pattes, marche, etc…) pour assurer une croissance dans les meilleures conditions.